01 juin 2014

Un blanchiment des dents maison

Je suis étonnée de voir qu'on parle si peu des dents dans les blogs beauté. Pourtant je trouve que c'est hyper important pour un joli sourire (encore plus que le rouge à lèvres!). Avec le temps, les dents on tendance à perdre de leur blancheur. 

Aujourd'hui je vous livre quelques astuces pour prendre soin de vos dents et les blanchir sans être obligée de dépenser une fortune pour un blanchiment des dents chez le dentiste.

 

 

Avant toute chose, il faut savoir que la couleur des dents n'est pas uniquement déterminée par celle de l'émail (partie translucide externe de la dent, celle qu'on brosse) mais également par l'ivoire (dentine) de celle-ci (à l'intérieur de la dent). Les personnes qui ont un ivoire naturellement plus jaune que la normale auront donc beau faire tous les blanchiments possibles, ils ne seront malheureusement pas à la hauteur du résultat espéré puisque le problème se situe dans ce cas dans la dent et non pas à la surface. 

 

Il y a également des principes de base à respecter : 

- On se brosse les dents au minimum 2 fois par jour (sans déconner...) et de préférence avec une brosse à dent électrique, bien plus efficace qu'une brosse à dent manuelle (qui est souvent mal utilisée en plus). A la brosse à dent électrique, le temps de brossage est de 2 min, à celle manuelle il doit durer 3 minutes. En effet, en 3 min vous passez seulement 5.6 secondes par dent, alors à moins on ne peut pas dire que le travail soit bien fait... 

- On change sa brosse à dent régulièrement (tous les 3 mois)

- On y va molo sur le thé, le café et le tabac

- On va chez le dentiste minimum une fois par an pour un contrôle et un détartrage. 

Bon jusque là je ne vous apprends rien de bien neuf, il s'agit simplement d'un petit rappel. :)

 

 

Passons aux astuces maison : 

 

 

- Un dentiste a donné une fois une astuce à mon mari pour blanchir les dents. Il s'agit de la poudre "Bicare Gifrer Plus" qui est composé de bicarbonate de soude et de bromélaïne (enzyme qui s'attaque aux résidus alimentaires). Bref, on met un peu de poudre sur sa brosse à dents et on arrose d'eau oxygénée. On brosse ses dents une fois par semaine avec ce mélange (pas plus car le bicarbonate est abrasif). On peut également utiliser du bicarbonate de soude pur à la place de cette poudre, ça fonctionne aussi.

- On peut frotter ses dents avec une écorce de citron (le citron a une action blanchissante) de temps en temps ou même une pelure d'orange (le côté blanc). 

- Il existe une autre astuce qui consiste à écraser des fraises bien mûres dans une tasse et à mélanger cette purée à du bicarbonate. Vous laissez poser sur vos dents pendant 15 minutes et vous rincez. Attendez 30 min après le rinçage et brossez vous les dents comme à votre habitude pour éliminer le sucre des fraises. 

- Vous pouvez également vous faire un bain de bouche très facilement avec de l'eau, du jus de citron et du bicarbonate! ;) 

 

 

 

Il y a des aliments qui ont pour vertus de blanchir les dents. En voici quelques exemples :

pomme, rhubarbe, cacao, carottes, amandes, fraises etc...

 

Pour les personnes aillant les gencives sensibles, voici une petite astuce toute simple : se masser les dents avec de l'huile d'olive et de l'huile essentielle de citron (1 goutte) après chaque brossage. Après 2 semaines il devrait y avoir une amélioration. 

 

P1080320

 

 

 

 

 

 

Posté par La Grande Ronde à 03:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


29 mai 2014

A chaque type de peau ses ingrédients naturels

 

P1080303

 

 

 

Leur réputation n'est plus à faire! Qu'il s'agisse des huiles essentielles, des huiles végétales, des hydrolats, des argiles, et même des fruits et légumes nous les retrouvons dans de nombreux cosmétiques et certaines d'entre nous les utilisent mêmes pour customiser leurs produits ou pour les confectionner intégralement elles même. 

Cependant, les besoins de chaque type de peau sont différents et il ne s'agit pas d'appliquer n'importe quoi sur sa peau sous prétexte que c'est naturel. 

Avant toute chose il est important de déterminer son type de peau ainsi que son niveau de sensibilité (il n'y a pas que les peaux sèches qui sont sensibles!). Voici quelques clés pour vous situer : 

 

PEAU GRASSE

Caractéristiques : Elle présente un excès de sébum en surface de la peau qui peut la rendre brillante. Ce type de peau a une forte tendance aux boutons (le sébum bouche les pores et ça s'infecte) et points noirs (le sébum forme dans les pores des bouchons qui s'oxydent en surface et se colorent). Les pores sont souvent dilatés. 

Test pratique pour la reconnaître : 2h après avoir nettoyé votre visage et sans n'avoir rien appliqué dessus après, pressez un mouchoir en papier dédoublé sur tout votre visage. Il présente des traces de gras un peu partout? Alors vous avez probablement la peau grasse. 

 

PEAU MIXTE

Caractéristiques : La peau mixte présente deux types de peaux. Souvent mixte à tendance grasse ou mixte à tendance normale. La peau mixte à tendance grasse est une peau grasse dont le côté gras est accentué sur la zone médiane (Zone T). Celle à tendance normale est plus grasse au niveau de la Zone T et normale sur les joues. 

Test pratique pour les reconnaître : Même procédé que précédemment. Le mouchoir présente des tâches où il était en contact avec la zone T et pas ailleurs? Alors vous avez la peau mixte à tendance normale. Il est tâché un peu partout et encore plus au niveau d'application de la zone T? Vous avez la peau mixte à tendance grasse. 

 

PEAU SECHE

Caractéristiques : le toucher est parfois rugueux, souvent après la toilette la peau a tendance à tirailler et être inconfortable, des plaques sèches peuvent apparaître (surtout l'hiver). Ce type de peau peut aussi présenter des rougeurs. 

Test pratique pour la reconnaître : Même procédé avec le mouchoir sauf que la peau ne le tâche pas. 

 

PEAU NORMALE

Caractéristiques : Inutile de m'étaler là dessus je pense. La peau n'est ni trop sèche, ni trop grasse, elle est équilibrée. Les pores ne sont pas visibles. Il n'empêche pas que même la peau normale peut avoir quelques imperfections de temps à autres (je pense notamment durant les périodes de variations hormonales)

 

 

 

La sensibilité de la peau : 

Même si les peaux sèches ont plus de risques d'êtres sensibles les autres types de peaux peuvent l'être également. Vous avez la peau sensible si vous êtes obligée de faire attention aux produits que vous utilisez, si le simple fait d'appliquer de l'eau sur votre visage ou une crème vous procure une sensation désagréable voir douloureuse. Il y a bien entendu différents degrés de sensibilité. Il n'y a pas de caractéristiques visibles pour une peau sensible, c'est surtout une affaire de sensation physique. 

 

 

Maintenant que vous connaissez votre type de peau et son niveau de sensibilité (si vous ne le saviez pas auparavant) nous allons pouvoir lister les ingrédients adaptés à chaque peau. Je vous conseille néanmoins de rester prudente car même si ce sont des produits naturels, nous ne sommes jamais à l'abris d'une allergie (avec tous les produits d'ailleurs). Faites un essai sur le creux du coude 48h avant.

 

Peau grasse et peau mixte à tendance grasse : 

Les huiles essentielles : citron (pas de soleil après), romarin à verbénone, pamplemousse (pas de soleil après), lavande vraie, tea tree

Les huiles végétales : jojoba, sésame, macadamia

Les argiles : verte et jaune

Les hydrolats : hammamélis, lavande vraie, romarin à verbénone, tea tree

Les autres ingrédients amis : citron, concombre, pomme

 

 

Peau mixte à tendance normale : 

Les huiles essentielles : romarin à verbénone, lavande vraie, géranium bourbon, géranium rosat

Les huiles végétales : jojoba, chanvre, noisette, melon d'eau

Les argiles : jaune, blanche

Les hydrolats : romarin à verbénone, lavande, bleuet

Les autres ingrédients amis : pomme, miel, banane, concombre 

 

Peau sèche : 

Les huiles essentielles : petitgrain, néroli, bois de rose

Les huiles végétales : argan, avocat, camélia, onagre, germe de blé

Les argiles : blanche ou rose

Les hydrolats : fleur d'oranger

Les autres ingrédients amis : miel, lait

 

Peau normale : 

Les huiles essentielles : tea tree à appliquer sur les éventuelles imperfections

Les huiles végétales : coton, carotte (macérat huileux)

Les argiles : blanche ou rose

Les hydrolats : bleuet, rose de damas

Les autres ingrédients amis : miel, lait, concombre, pomme

 

Peau sensible : 

Les huiles essentielles : cyprès bleu, achillée millefeuille

Les huiles végétales : amande douce, calendula, coton

Les hydrolats : bleuet, rose de damas, fleur d'oranger

Les argiles : blanche ou rose

Les autres ingrédients amis : lait, miel

 

Pour le choix de vos ingrédients privilégiez les produits de qualités et dont vous connaissez la provenance (plus vous avez d'informations mieux c'est). Les huiles essentielles doivent impérativement être pures et chéméotypées. Les produits bio sont un plus en terme de qualité, mais si vous avez déjà toutes les informations sur la provenance, si le produit est naturel et qu'il ne comporte pas d'additifs controversés c'est déjà très positif. 

Avant d'effectuer des mélanges entre les différents ingrédients renseignez-vous sur les éventuelles incompatibilités entre les plantes et réactions chimiques gênantes. Les produits naturels sont fragiles et sensibles aux microbes, prenez en soin et ne les utilisez pas après leur date de péremption indiquée sur l'emballage. Soyez attentive à tout changement d'aspect, de consistance ou d'odeur. Stockez vos produits à l'abris de la lumière et de la chaleur. Pensez à toujours vous laver soigneusement les mains avant de les manipuler pour éviter les contaminations microbiennes. Si vous respectez ces quelques précautions de base tout devrait bien se passer! ;)

 

 

Pour aller plus loin je vous propose de découvrir ce dossier très complet et réalisé par le site Aroma Zone (oui encore! ^^) 

 

 

 

P1080305      P1080307

 

27 mai 2014

Une manucure au top!

Je pense que vous serez nombreuses à le penser : une belle manucure c'est tellement classe! C'est le petit détail qui change tout et qui finalement, n'est plus un si petit détail que ça. 

Aujourd'hui je ne vais pas vous conseiller de vous rendre dans un institut car ce serait trop facile, je ne vais pas vous parler de nail art, je vais simplement vous indiquer comment soigner votre manucure, les outils à utiliser, le mode opératoire pas à pas. 

Il ne s'agit pas forcément de LA vérité, en matière de beauté nous avons toutes nos petits trucs et je ne vous en voudrais pas si vous n'êtes pas d'accord avec moi sur tout (promis!). 

Nous allons donc débuter notre manucure sur des mains propres (utilisez une brosse à ongle pour bien nettoyer le moindre recoin). Les ongles seront dépourvus de vernis 

Commençons déjà par limer à l'aide d'une simple lime en carton (je déconseille les limes en métal qui sont beaucoup trop brutales pour les ongles). Commencez par utiliser le côté le plus rugueux de la lime, si celle-ci comporte deux faces, pour raccourcir l'ongle et lui donner sa forme. 

On dit que la forme arrondie est à privilégier pour les doigts potelés. Personnellement j'aime bien utiliser les deux formes et la carrée ne me choque pas sur les doigts forts. 

Le limage s'effectue de l'extérieur de l'ongle vers le centre et pas en vas et viens qui risquerait de fragiliser l'ongle.

Le côté un peu moins rugueux de la lime nous servira à affiner le travail. 

Maintenant que nos ongles sont limés nous allons pouvoir nous occuper des cuticules. Vous savez ces petites peaux qu'on a envie d'arracher mais qui nous font si mal lorsqu'elles sont abîmées! Pour se faire nous allons utiliser un émollient. J'utilise l'huile émolliente à la rose du Club des Créateurs de Beauté que je trouve juste extra avec son applicateur repousse-cuticules. Malheureusement le CCB n'existe bientôt plus... J'avais testé le stylo soin cuticules de chez ELF mais j'en avais été déçue. 

Posez votre émollient sur tout le pourtour de votre ongle, attendez un peu et utilisez un repousse cuticule pour repousser doucement les petites peau qui recouvrent l'ongle. Il ne faut pas les arracher! 

Une fois cela fait vous pouvez masser le bout de vos doigts pour faire pénétrer l'excédent d'huile dans votre peau si c'est le produit que vous avez utilisé. 

Nettoyez la surface de vos ongles avec un coton imbibé de dissolvant (si vous laissez un film gras sur vos ongles le vernis que vous mettrez par la suite ne tiendra pas!). 

A l'aide d'un bloc polissoir vous allez pouvoir prendre soin de l'ongle en lui même. Passez le bloc en faisant de petits cercles sur toutes les surface de celui-ci. Souvent sur les blocs de ce type l'ordre des faces à utiliser est indiqué par une succession de chiffres directement sur le polissoir. 

Je vous recommande le bloc de chez ELF qui ne coûte qu'1 euros et que je trouve vraiment très bien. 

A la 4eme face du bloc, vos ongles seront normalement brillants et lisses comme si vous aviez appliqué un vernis incolore (oui c'est magique!)

Nous voici à l'étape du vernis. Avant la pose d'un vernis, quel qu'il soit il est recommandé d'appliquer une base. C'est d'autant plus indispensable si vous utilisez un vernis fortement pigmenté comme le rouge, le noir, le bleu foncé, etc... Sans base, vos ongles risqueraient d'absorber la couleur ou de jaunir. De plus, il existe de nombreuses bases qui font également office de soin, ne vous privez pas! 

Une fois votre base bien sèche (il faut qu'elle le soit jusqu'en profondeur, pour savoir si c'est le cas, appuyez l'un de vos ongles sur le vernis à un endroit qui ne se voit pas, si ça fait une marque c'est qu'il faut encore attendre). Une fois la base bien sèche vous pouvez passer votre vernis. 

Commencez par un trait au centre de l'ongle, puis comblez les côtés. On laisse à nouveau sécher et lorsque c'est bien sec, on peut appliquer un top coat pour fixer le vernis et embellir le résultat. 

Il existe en existe de nombreux mais personnellement je préfère utiliser de l'incolore qui donnera un fini brillant. 

 

Laissez bien sécher. Si vous avez débordé de l'ongle, vous pouvez utiliser un stylo correcteur en prenant soin de ne pas toucher l'ongle. J'utilise le stylo correcteur CCB mais un coton tige imbibé de dissolvant fait très bien l'affaire... Et vous voilà avec des ongles de princesse! 

 

P1080247

Huile émolliente à la rose Agnès B - Bloc polissoir ELF - Lime en carton grande surface - Base anti stries prim'ongles - Vernis ELF - Top coat acheté dans un lot french chez Kiabi - Stylo correcteur Agnès B

 

 

.

 

 

 

Et parce que je vous aime bien voici deux petites recettes maison : 

 

 

      

Bain blanchissant ongles maison              gommage mains maison

 

 

 

13 mai 2014

Cire orientale maison - Le top du top de l'épilation!

 

 

Depuis mon adolescence, j'ai essayé des tas de produits pour l'épilation. Que ce soit le rasoir, l'épilateur électrique, la pince à épiler, la crème dépilatoire, la cire froide en bandes, la cire chaude du commerce, etc... 

Tous avaient toujours un inconvénient gênant que je ne vais pas vous énumérer, ils sont connus. 

Durant de nombreuses années, j'ai utilisé la crème dépilatoire mais chaque fois, ma peau était brûlée (malgré le strict respect de la notice). Ce n'était clairement pas une solution que je pourrais utiliser à long terme. Et puis quand j'ai commencé à travailler, j'ai été pour la première fois dans un institut de beauté. J'ai été tellement ravie du résultat que j'ai continué à y aller pendant plusieurs années. Mais il y a des périodes, où on ne peut pas facilement se rendre dans un institut durant ses heures d'ouvertures et donc je suis revenue à une méthode à la maison. 

Je voulais impérativement le faire à la cire, donc j'ai décidé de tester une nouvelle cire dont on nous vente les effets à la TV. J'ai bien suivi les instructions, j'ai posé la bande sur ma peau, j'ai tiré d'un coup sec, ça m'a fait mal mais absolument rien sur la bande. J'ai refais un essai ou deux, et voyant que ça ne marchait toujours pas, je me suis demandé si ce n'était pas moi qui ne tirais pas assez vite et j'ai donc demandé à mon mari d'essayer (ouai je sais la grande classe! ^^)... Même résultat! 

Je me suis mise en colère constatant qu'on nous vendait en toute impunité des produits complètement inutiles en nous faisant gober un discours commercial complètement mensonger. 

J'ai donc été sur internet pour voir si la cire orientale maison dont j'avais déjà entendu parler sans oser me lancer, était si compliquée que ça à réaliser. 

Je suis (par chance) tout de suite tombé sur un article sérieux qui m'a permis de réaliser une cire orientale parfaite en texture et donnant un résultat aussi satisfaisant qu'en institut. J'étais aux anges! 

Il faut savoir que la vraie cire orientale ne s'utilise en principe pas avec une bande. C'est en réalité une sorte de caramel bien collant qu'on applique sur la peau et qu'on retire d'un coup sec en un seul morceau. 

Depuis que j'ai découvert cette méthode, je ne m'en passe plus. Malheureusement, la première fois, je n'ai pas eu l'idée de mettre la page dans mes favoris, et ne la retrouvant pas par la suite, j'ai dû tester plusieurs autres recettes, trouvées sur d'autres sites et à chaque fois râtées (soit la cire était trop molle et n'accrochait rien, soit elle était trop dûre et cassait net). Et puis fût un jour où, par hasard, je suis retombé sur cette page où j'avais trouvé la première recette. Ni une, ni deux, je la mets en favoris! :p Depuis, je fais toujours celle-là et je ne l'ai à ce jour jamais râté! 

 

Voici donc cette recette, qui selon moi est la meilleure. En terme de proportions je veux dire, parce que les ingrédients ne varient en général pas beaucoup (si vous en avez une autre que vous aimez bien, n'hésitez pas à la mettre en commentaire!) : 

 

Il vous faut

 

- 3 cuillères à café de sucre

- 1 cuillère à café d'eau

- le jus d'un demi citron

- 1 cuillère à café de miel

 

Avec ces quantités, on peut aisément faire de petites zones. Pour de plus grandes zones (je pense aux jambes complètes notamment), augmentez proportionnellement les quantités. 

 

Faites chauffer tous ces ingrédients à feu doux dans une casserole. Quand la cire commence à dorer, versez la sur un papier sulfurisé sur une surface plane (la table quoi). Prenez un papier suffisamment grand pour que la cire ne déborde pas.Attendez quelques minutes que la cire tiédisse (sinon ça brûle  ^^) et décollez la du papier en formant une boule. Etirez la plusieurs fois entre vos doigts, la couleur va devenir moins translucide pour ressembler d'avantage à celle des bonbons mous au caramel. 

 

On passe désormait à l'épilation : 

Prélevez un morceau de cire entre vos doigts, et directement avec ceux-ci étalez la sur votre peau (propre et sèche) dans le sens de la pousse du poil. Attendez quelques secondes pour que ça prenne bien, décollez un coin en gratouillant avec vos ongles et tirez d'un coup sec dans le sens inverse de la pousse du poil et en maintenant votre peau de l'autre main. Réutilisez ce morceau de cire jusqu'à ce qu'il chauffe trop et qu'il devienne trop mou pour être facilement manipulé. Quand c'est le cas, vous pouvez le reposer pour qu'il durcisse à nouveau et en prendre un autre morceau. Alternez ainsi les morceaux pour qu'entre deux utilisations ils aient le temps de se rafermir. 

Vous pouvez conserver cette cire plusieurs mois au réfrigirateur. 

 

Après l'épilation, vous pouvez passer un petit coton imbibé d'huile de calendula pour appaiser la zone ou un gel natif d'aloe verra (je mettrais ceux que j'utilise dans la rubrique "Trousse beauté")

 

Au niveau de la douleur c'est réellement très supportable. ça tire un peu sur le moment, mais ce n'est pas très douloureux et la sensation disparaît en quelques secondes. C'est largement plus indolore que la pince à épiler ou l'épilateur électrique! 

Au niveau du résultat c'est tout simplement parfait. Les rougeurs disparaissent en l'espace d'une heure pour ma part, et je n'ai pas les plaques sèches que j'avais auparavant avec la crème dépilatoire (même avec une bonne hydratation rien n'y faisait), aucune sensation de tiraillement ou de sècheresse. 

Normal me dirrez-vous : le citron désinfecte et le miel adoucit et appaise.

Autre avantage : ça ne coûte quasiment rien et c'est 100% naturel! 

 

 

epilation-cire

(Photo : http://www.maisondubienetre.fr)