16 octobre 2016

Une page se tourne

Voilà maintenant un an que je n'ai rien publié sur ce blog, qu'il est resté tel que je l'avais laissé lors de ma dernière participation au FrenchCurve. 

Je me suis dit qu'il était nécessaire de cloturer cette aventure proprement, c'est la raison de cet article. 

Lorsque j'ai ouvert ce blog, j'avais l'espoir de participer à ce mouvement destiné à valoriser et donner une place juste aux femmes rondes dans notre société. Je n'aurais pas pensé qu'il me permettrait de puiser tant de richesses à titre personnel. Il a été pour moi une étape essentielle de mon cheminement puisqu'il a contribué à remonter la pente d'une situation dont je ne mesurais pas la difficulté. A cette époque, j'étais totalement isolée de toute forme de vie sociale et cette initiative a été une façon de refaire surface, un premier pas vers ce que je voulais faire de ma vie.
Ce n'est pas pour rien que mon tout premier article parlait de sortir de ma coquille. 

Grâce à ce blog et à tout ce à quoi il était lié, j'ai appris à avoir une image plus valorisante de moi, j'ai ré-appris à prendre soin de moi, j'ai retrouvé le goût de m'investir dans un projet personnel, j'ai appris que j'étais capable de quelque chose. Ça n'a sans doute l'air de rien comme ça, mais à cette époque c'était pour moi un exploit et ça me redonnait confiance. Cette confiance m'a permis d'avancer un pas à la fois, de sortir peu à peu d'une vie qui ne me rendait pas heureuse. Ce fût pour moi une véritable bouffée d'oxygène à un moment où j'étouffais littéralement. Quand j'ai créé ce blog je ne saisissais absolument pas l'importance qu'il allait avoir dans mon cheminement. C'est seulement aujourd'hui, avec le recul et une vision globale du chemin parcouru que je réalise tout ce qu'il m'a apporté.

Il ne s'agissait peut être que de préoccupations superficielles pour qui regarde les choses sans profondeur. Mais prendre soin de mon apparence, apprendre à choisir des vêtements dans lesquels je me sentais plus sûre de moi, prendre le risque de me planter, m'a permis de prendre confiance en moi dans toutes les dimensions de mon être et ainsi de m'ouvrir aux autres, de me faire des amis, de reprendre mes études, de décrocher un poste auquel je n'aurais même pas osé prétendre quelques années en arrière, d'être capable d'assurance quand il s'agissait de me positionner dans mes idées et face aux autres. Toute ma vie à changé quand j'ai su m'accepter pour ce que j'étais. Aujourd'hui, grâce à tout ceci je suis plus solide dans tous les domaines de ma vie et ça c'est loin d'être quelque chose de superficiel. 

 

Je suis infiniment heureuse d'avoir pu participer au challenge mensuel FrenchCurves. Toutes ces femmes qui partagent leur passion pour la mode ont largement contribué à changer la vision que j'avais de moi et de la femme ronde. J'étais et je suis toujours, complètement admirative face à ces femmes dont je me suis inspirée, que je trouvais terriblement belles dans leur diversité. J'étais fière de figurer parmis les vignettes du challenge, au milieu d'elles. 

 

Je pense aujourd'hui avoir vécu ce que j'avais à vivre avec ce blog, je pense avoir récolté tout ce dont j'avais besoin pour m'épanouir. Il est maintenant temps pour moi de continuer mon chemin avec d'autres appuis plus adaptés à ma vie et à mes préoccupations d'aujourd'hui. Je garde un excellent souvenir de cette aventure, je suis infiniment heureuse d'avoir eu le courage de me lancer et je suis reconnaissante envers toutes les personnes qui m'ont permis de vivre ceci, que ce soit par les messages, les mails, les propositions de partenariat, les échanges et rencontres diverses que j'ai pu faire grace à ce blog. 

 

Merci du fond du coeur. 

 

 

Posté par La Grande Ronde à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mai 2014

Le B-A BA : Arrêter de se faire du mal!

Comme je l'expliquais dans ma présentation, ce sont les multiples régimes que j'ai tenté étant plus jeune (alors que je n'en avais pas vraiment besoin) qui m'ont conduite à prendre de plus en plus de poids jusqu'à devenir obèse. 

Si aujourd'hui j'accepte relativement bien le fait d'être forte, ce serait vous mentir que d'affirmer que je n'ai pas souffert de voir mon corps se transformer à ce point et aussi rapidement. De plus, il m'a fallu digérer les multiples échecs de ces régimes et chaque fois je ne comprenais pas pourquoi j'étais incapable d'y arriver, je culpabilisais et m'en voulais. 

Et puis, j'ai fini par rejeter en bloc tout ce qui se rapprochait de près ou de loin à un régime et si j'ai continué un petit peu à grossir au début, rapidement mon poids s'est stabilisé (ce qui ne m'étais pas arrivé depuis des années). Une sorte de victoire en quelque sorte... 

Aujourd'hui je pense qu'il faut être réaliste. Si on me donnait la clé pour perdre du poids de façon saine, je ne refuserais pas, ne serait-ce que pour ma santé. On peut s'accepter physiquement autant qu'on veut, il y a toujours le problème de la santé qu'il faut prendre au sérieux. Mais qui dit se soucier de sa santé, ne dis pas forcément devenir une obsédée de la balance prête à faire n'importe quel régime farfelu pour perdre du poids le plus rapidement possible. 

Ainsi j'ai pris le parti de m'aimer, de m'aimer indépendamment de mon poids, de m'aimer profondément pour que quelque soit l'évolution de celui-ci je me sente toujours bien dans ma peau. Que je sois-mince ou forte, comme toutes femmes, j'aurai toujours des atouts, qui pourront être différents selon ma corpulence, mais qui seront là. 

Je ne ferais plus de régime car je considère qu'ils sont une abbération de notre société (ça n'engage que moi bien entendu) mais je ne me laisserai pas aller non plus. Aujourd'hui, je veille à manger de tout, de façon équilibrée sans me prendre la tête et en me faisant plaisir lorsque j'en ressens le besoin. Juste en essayant de suivre les recommandations nutritionnelles qu'on connait tous et je perds du poids sans le faire exprès! 

Il y a quelques jours, en naviguant sur le net, je suis tombé sur un replay de l'émission Infrarouge diffusée sur France 2 que j'ai trouvé très intéressant et qui me confortais dans l'idée que j'ai des régimes. 

Cette émission est en deux parties et est accessible en replay sur le site de France 2 : Partie 1 et Partie 2 

J'ai trouvé que le reportage avait été bien ficelé et surtout j'étais contente de voir enfin à la TV une émission qui ne fasse pas l'appologie des régimes farfelus ou de la chirurgie bariatrique. 

J'ai été également soulagée de comprendre les mécanismes qui expliquaient que tous les régimes que j'avais entrepris jusqu'ici avaient été des échecs et pourquoi j'avais grossi de plus en plus. En réalité, ce n'étais pas un manque de volonté (comme me le disait l'abrutis avec qui j'étais à l'époque) mais d'après cette émission, une réaction biologique naturelle. J'y ai aussi appris qu'on ne pouvait pas décider de son poids de base et que le standard "10 kg de moins que la taille" n'était qu'une fantasme véhiculé par la méconnaissance des mécanismes du corps. En réalité, il varie d'un individus à l'autre. Ce qui dans un sens parraît tout à fait logique comme nous n'avons pas tous la même masse osseuse ou musculaire. 

Après avoir visionné ces deux vidéos, j'ai jeté un coup d'oeil sur le net pour trouver des informations allant dans le sens de cette émission. C'est ainsi que je suis (re)tombée sur le site du Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids (GROS) que j'avais déjà eu l'occasion de visiter plusieurs fois et qui tenait le même discours. Je vous laisse jeter un oeil sur ce site vraiment intéressant et déculpabilisant (pour une fois!) : ici

J'ai bien conscience qu'il est très difficile pour une femme complexée de comprendre que les régimes frustrants et restricitifs sont la pire chose qu'elles puissent faire (vu le succès de ces régimes...) mais si en partageant ces informations je peux permettre à au moins une femme de ne pas tomber dans cet enfert, je me dis que cet articles n'aura pas été inutile.

Prenez soin de vous, de votre moral, faites vous belle, marchez la tête haute et savourez vos bon petits plats (c'est bon pour le moral)... en sommes accordez vous le meilleur, vous le méritez! 

IMG_0344

Une petite entrée toute simple mais délicieuse préparée par mon mari. (Tomates, olives, mozarella, jambon cru, basilic et quelques petites billes de melon. On arrose de vinaigre balsamique et d'huile d'olive et on se régale! :p )

 

 

Posté par La Grande Ronde à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Je sors de ma coquille!

Voilà, je crois que je suis arrivé au plus difficile... prendre la parole, débuter cette aventure avec ce blog. 

Aussi loin que je me souvienne dans mon enfance, j'ai toujours été attirée par les produits de beauté, le maquillage, les vêtements. Il faut dire que j'ai une maman très coquette qui a su me transmettre cet attrait pour ces choses là. Elle prenait toujours beaucoup de soin au choix de mes vêtements, elle s'amusait de voir des étoiles dans mes yeux quand à Noël j'ai reçu une magnifique coiffeuse rose bonbon dans laquelle je rangeait les pots de crème qu'elle me donnait pour que moi aussi je me fasse belle comme elle.

Le temps a passé et de cette petite fille "qui fait comme maman" je suis devenue une jeune femme qui n'a rien perdu de cette coquetterie.

J'ai toujours pensé qu'on pouvait avoir n'importe quelle corpulence, n'importe quel physique, il y avait toujours des atouts à mettre en valeur chez une femme. Pour cela nous disposons d'outils magiques qui nous sont accessibles à toutes. 

J'ai toujours été ronde (bien que le terme soit extrêmement large) à différentes échelles. Enfant j'étais plus ronde que la plupart de mes camarades de classe, sans que cela ne soit alarmant. A l'adolescence, bien qu'ayant un IMC normal (je le sais aujourd'hui) j'étais également plus ronde que les autres filles de ma classe. Les collégiens ne sont d'ailleurs pas tendre à ce sujet, je pense que nous sommes nombreuses à en avoir fait les frais... A cette époque j'enviais mes copines qui rentraient dans des jean taille 36 et qui avaient le ventre parfaitement plat.

Et puis est venu l'âge des premières histoires amoureuses. Je suis resté pendant 4 ans avec un garçon sans vraiment me rendre compte de l'enfert que je vivais... Même avec un poids considéré comme normal, j'étais trop grosse pour lui alors il me faisait faire des régimes qui étaient à chaque fois des échecs et qui me faisaient prendre d'avantage de poids... En quelques années je suis devenue obèse. J'ai fini par perdre toute estime de moi et je me sentais sombrer... Forte de ce constat, j'ai décidé de rechercher un jour sur le net s'il existait des filles comme moi qui elles, s'assumaient, comment elles faisaient, etc... Et c'est à ce moment que j'ai découvert tout un univers dont je ne soupçonnais jusque là pas l'existence. Ce fût un véritable souffle de vie pour moi, et c'est ainsi que j'ai su que OUI on peut être ronde/forte/grosse/pulpeuse/en chair et être belle. C'est cet univers, ce "mouvement des femmes rondes" qui m'a donné le courage d'affronter le garçon avec qui j'étais et de lui tenir tête. De ne plus me préoccuper de son avis et de prendre encore plus soin de moi. J'ai été confortée dans cette idée quand je me suis enfin ouverte et que j'ai commencé à recevoir des compliments d'inconnus dans la rue. Je me souviens de cette dame de corpulence "normale" qui faisait la queue derrière moi dans un magasin et qui m'a abordé pour me demander la marque de ma robe ou de cette jeune inconnue qui m'a dit une fois dans le bus que j'avais de beaux traits. 

J'ai continué à creuser dans cet univers, à lire des blogs spécialisés, à participer sur des forums et à suivre des associations sur facebook. Je me disais que moi aussi un jour je pourrais apporter mon petit grain de sel, mais je reculais toujours car j'estimais encore trop manquer de confiance en moi (c'est un long chemin l'acceptation...). Aujourd'hui je fais le grand saut et on verra ce qu'il se passera. Peut être que ce blog pourra aider des filles/femmes qui comme moi je l'ai été, sont perdues. En tous cas je l'espère de tout coeur. 

Je n'ai pas la prétention de pouvoir donner des leçons de mode ou de beauté... j'avoue y aller un peu au feeling. Ce que je présenterais dans ce blog sera le reflet de mes propres goûts et de ma personnalité. Il y aura sûrement des ratés, peut être également des choses qui plairont. 

J'ai appelé ce blog "La Grande Ronde" parce que cet univers que constitue toutes ces femmes rondes qui se bougent pour faire évoluer les mentalités me fait penser à une grande ronde comme on pouvait en constituer lorsque nous étions à l'école... peut être le côté main dans la main... 

J'ai bien conscience qu'au premier abord, tout le monde pensera que je suis grande et ronde et c'est ça qui est amusant! ;-p En réalité je ne suis ni grande ni petite... par contre oui je suis très ronde! 

 

Pour terminer cette petite présentation, j'ai une pensée pour : 

 

Ma maman qui m'a transmis sa coquetterie et que je trouve toujours aussi belle

Mon amie Sandra qui partage mon goût de la coquetterie et qui me soutien dans tout ce que j'entreprends (et qui est aussi pipelette que moi! :p )

Toutes les blogeuses que j'ai pu suivre ces dernières années et qui m'ont donné le courage de me lancer sur le chemin de l'acceptation

 

 

 

 

Posté par La Grande Ronde à 13:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,